Contact

Swiss made – un label sous contrôle

Le label Swiss made, soulignant la provenance helvétique d’un instrument horloger, représente une garantie de qualité et de précision. Il repose sur des critères définis par la loi. A l'heure actuelle, c'est une ordonnance fédérale qui fixe les conditions de ce label à la réputation mondiale.

Dans un futur proche, l'ordonnance réglant l'utilisation du nom Suisse pour les montres inclura une nouvelle définition de la montre suisse. Le principal changement amené par le projet de renforcement consiste à préciser un critère de valeur minimum sur la montre et non plus uniquement sur le mouvement. Ainsi, pour être estampillée Swiss made, une montre devra satisfaire à l'exigence de 60% minimum de valeur suisse.

Définition du label Swiss made selon l’Ordonnance réglant l’utilisation du nom «Suisse» pour les montres (du 23 décembre 1971, Etat le 1er juillet 1995)

Art. 1 Définition de la montre suisse

Est considérée comme montre suisse la montre

  • Dont le mouvement est suisse;
  • Dont le mouvement est emboîté en Suisse;
  • Dont le fabricant effectue le contrôle final en Suisse, et
  • Dont 60% au minimum du coût de revient sont générés en Suisse.

Art. 2 Définition du mouvement suisse

Est considéré comme mouvement suisse le mouvement:

  • Qui a été assemblé en Suisse;
  • Qui a été contrôlé par le fabricant en Suisse;
  • Dont 60% au minimum du coût de revient sont générés en Suisse, et
  • Qui est de fabrication suisse pour 50 % au moins de la valeur de toutes les pièces constitutives, mais sans le coût de l’assemblage.