Contact

Le COSC aujourd’hui

Le COSC, c’est aujourd’hui trois bureaux d’observation en Suisse romande, positionnés au plus près des manufactures, qui travaillent 7 jours sur 7, pendant 350 jours par an, coordonnés par la direction basée à La Chaux-de-Fonds.

Les pouvoirs publics gardent une place importante dans la structure concrète du COSC, puisque les locaux des trois bureaux de contrôle leur appartiennent et que le personnel de ces bureaux relève, selon les cas, de la Commune (Le Locle, Saint-Imier) ou du Canton (Bienne).

Les trois BO sont pratiquement la réplique l’un de l’autre : voués au même travail, chacun bénéficie du même équipement, des même systèmes et travaille en appliquant les mêmes procédures.

Au total, ce sont environ 60 collaboratrices et collaborateurs en équivalent temps-plein (et une septantaine d’auxiliaires formés par le COSC) qui travaillent dans les bureaux d’observation. Il s’agit majoritairement d’opératrices et d’opérateurs spécialisés. Mais aucun horloger ne figure parmi eux : le COSC est là pour observer, contrôler et non pour orienter ou conseiller une marque – indépendance et neutralité obligent !

L’activité du COSC a lieu 7 jours sur 7, pendant approximativement 350 jours par an. Un rythme de travail dû à la norme ISO, qui impose 15 jours de contrôle + le jour 0, avec mesure toutes les 24 heures : une fois qu’une observation est lancée, le cycle doit être respecté, excluant la possibilité d’activités réduites au rythme traditionnel de la semaine de travail.

A La Chaux-de-Fonds, le rôle de la direction (constituée d’un directeur également ingénieur, d’un autre ingénieur, responsable de toute la partie technique et d’une assistante) consiste à :

  • Assurer en permanence le fonctionnement et la coordination des BO
  • Edicter les prescriptions de contrôle applicables aux divers types d’instruments déposés, sous le contrôle du Service d’accréditation suisse (SAS)
  • Assurer le maintien de l’accréditation de l’Association et de ses trois bureaux d’observation
  • Assurer le respect de la qualité du travail des trois bureaux d’observation en adéquation avec le Manuel Qualité
  • Editer et faire évoluer le Manuel Qualité du COSC
  • Fournir les équipements de mesure et de gestion des résultats, dont elle assure la maintenance et l’évolution ; toutes les machines sont développées, testées et livrées par elle
  • Planifier et équilibrer la charge de travail dans les trois bureaux
  • Entreprendre toutes les actions relatives à la communication et à la défense du chronomètre. Le COSC est membre du groupe anti-contrefaçon de la FH et à ce titre observe les marchés et s’oppose aux tentatives d’usurpation de la désignation « chronomètre » par une montre suisse
  • Gérer les relations et l’information à l’intention de l’externe
  • Représenter l’Association (relations commerciales, relations avec les autorités publiques)