Contact

FAQ

FAQ

FAQ

Le COSC et ses bureaux d'observation sont accrédités SCS, STS et SCESp, qu'est-ce que cela signifie ?

Le COSC et ses laboratoires se conforment à un Manuel de Qualité (selon les normes ISO 17025 & 17065) dont le contenu et l'application sont sous la surveillance du SAS (Service d'Accréditation Suisse). Ils sont régulièrement soumis à des audits de contrôle.

Quelle est la durée de validité du titre chronomètre ?

Le titre chronomètre peut être comparé au diplôme d'une haute école. A un moment de sa vie, le candidat a prouvé, sur la base d'un examen, qu'il répondait aux critères de performances l'autorisant à porter un titre. Comme pour une personne diplômée, ce titre lui est acquis pour la vie, même si ses performances risquent de s'altérer un peu avec le temps.

Combien de temps le COSC conserve-t-il les résultats de ses mesures ?

Les résultats liés à un chronomètre sont conservés durant 10 ans, à dater du jour de la fin des épreuves. Au-delà de cette période, plus aucune information ne pourra être délivrée au sujet d'un chronomètre.

Pourquoi un chronomètre peut-il être vendu plus cher qu'une montre non certifiée ?

Le coût du contrôle par le COSC est modique. Toutefois, comme pour le permis de conduire, ce n'est pas l'examen qui coûte cher, mais tout ce qu'il a fallu investir avant pour le réussir.
Dans le cas du chronomètre, sa conception, sa fabrication, son assemblage, son réglage, ainsi que tous les contrôles des composants et du mouvement pour satisfaire aux critères de précision requis, demandent beaucoup plus de soin et de temps. C'est donc la qualité intrinsèque du produit qui justifie son prix.

Une montre non certifiée a-t-elle des chances de répondre aux critères de précision d'un chronomètre ?

Non, car les composants d'un chronomètre sont de qualité supérieure et le soin accordé à son assemblage et à son réglage n'est pas comparable.

Qu’est-ce que l’accréditation et en quoi se distingue-t-elle de la certification ?

Accréditation = confirmation et reconnaissance de la compétence technique

Confirmation par une tierce partie (le SAS), reconnaissant formellement qu’un organisme d’évaluation de la conformité (le COSC) possède la compétence d’exécuter des tâches spécifiques d’évaluation de la conformité.

Certification = confirmation de l’accomplissement d’exigences prescrites

Procédure selon laquelle une tierce partie (le COSC) confirme par écrit que des produits, des processus, des systèmes ou des personnes respectent les exigences prescrites (la norme ISO 3159 en l’occurrence).

Quelles informations l'acheteur d'une montre certifiée chronomètre peut-il obtenir de la part du COSC ?

Aucune. Le COSC est le dépositaire de résultats d'analyses qui appartiennent à ses clients (les marques horlogères). Il n'est pas habilité à communiquer des informations à d'autres personnes que les propriétaires légitimes de ces résultats. L'acheteur doit s'adresser directement au siège de la marque qui a commercialisé son chronomètre.

Chaque chronomètre est-il vendu est accompagné d'un certificat émanant du COSC ?

Non. Les documents édités par le COSC sont optionnels. Il appartient aux marques et à elles seules de décider de communiquer ou non les résultats obtenus lors de la certification du mouvement ou de la montre par le COSC.

Que faire si un certificat du COSC a été perdu ?

Un certificat COSC est considéré comme un papier valeur. Le COSC n'est autorisé à émettre qu'une seule copie d'un certificat qui portera obligatoirement la mention duplicata. En cas de perte d'un duplicata, le seul moyen d'obtenir un nouveau document est de soumettre la montre à un nouveau contrôle. Dans ce cas, seule la marque peut demander cette prestation. Il faut donc s'adresser directement au siège de la marque qui a commercialisé le chronomètre.

Que faire si un certificat COSC a été endommagé ?

Le certificat endommagé doit être renvoyé à la marque qui a commercialisé le chronomètre. Elle seule peut, en restituant ce document au COSC, obtenir un nouveau certificat original (sans mention duplicata).

Un chronomètre peut-il faire l'objet de plusieurs certifications au cours de sa vie ?

Oui, un chronomètre peut être soumis à autant de contrôles que nécessaire, en particulier si des composants principaux du mouvement ont dû être échangés. Toutefois, seule la marque peut obtenir cette prestation.