Contact

Mouvements quartz

Le COSC certifie également des chronomètres à quartz. Comme aucune norme internationale ne s'applique à ce jour à la montre électronique à quartz, le COSC, s'inspirant de la norme ISO 3159, a édicté une prescription de contrôle applicable aux chronomètres à quartz. Une prescription qui garantit leurs performances comme pour le chronomètre mécanique.

Dans l’absolu, un mouvement à quartz est plus précis qu’un mouvement mécanique. Dans la réalité, le quartz est plus inconstant, car très sensible à la température et à l’humidité, qui peuvent altérer de manière importante sa régularité de marche. Les quartz de qualité sont donc équipés pour qu’ils ajustent par eux-mêmes à la fréquence de l’oscillateur en fonction des conditions ambiantes. Ils doivent être encapsulés de façon absolument étanche pour ne pas être sensibles à l’humidité.

Exigences minimales (pour les montres-bracelets à oscillateur à quartz) - Genre IV

Symbole

Critère

Limite [s/d]

Mmoy

Marche diurne moyenne à 23 °C

± 0.07

MT8

Marche à 8°C

± 0.20

MT38

Marche à 38°C

± 0.20

SM

Stabilité de marche

0.05

R

Reprise de marche

± 0.05

Ht

Humidité - effet temporaire         

± 0.10

 

Tenant compte des particularités technologiques de ces produits, le COSC a adapté les épreuves et les exigences de précision à leur cas. Un instrument quartz, pour bénéficier du label COSC, doit bénéficier de la thermo-compensation et d’un encapsulage rigoureux. Chaque chronomètre à quartz est contrôlé durant 13 jours, dans une position, à 3 températures différentes et à 4 humidités relatives différentes. Les critères sont moins nombreux, mais leur tolérance beaucoup plus serrée.